PARLONS MUSIQUES DU MONDE

Le HIGH LIFE

UNE ATTITUDE, UN ENGAGEMENT

PREMIÈRE EXPRESSION MODERNE D'UNE CULTURE AFRICAINE AFFIRMATION D'UNE IDENTITÉ AFRICAINE 

 

Un coin en or, une région qui attire, réunit les tendances et devient la première musique africaine à sortir au monde.

 

C'est en Afrique de l'Ouest à partir des années 1900 au cœur du golfe de Guinée, en Gold Coast britannique aujourd'hui appelé Ghana, que se sont donnés rendez-vous les styles musicaux ouest-africains, nord-américains et latino-américains, au cours du 20ème siècle.

 

Le «High Life» est tout d'abord un style musical où se sont rencontrés les mélodies et rythmes traditionnels (percussions et des chants «Osibi» du Ghana) avec les chœurs des musiques d’église, les cuivres des fanfares militaires et les rythmes de la côte apportés par les guitares, banjo et accordéon des marins du Sierra Leone et du Liberia.

 

Ce style gagnera toute l’Afrique de l’Ouest à partir des années 40.

 

Un juste retour de l'histoire ...

 

Le golfe de Guinée, une région pillée de millions d'hommes par la traite négrière où la culture reprendra la route du commerce triangulaire et ne cessera plus les aller-retour.

 

En transit pendant la seconde guerre mondiale, les militaires noirs américains et caribéens apporteront le swing, le jazz, le calypso ou encore le mento… le High Life alors popularisé au Ghana par E. T. Mensah explosera, influençant la rumba congolaise d'Afrique centrale et donnant naissance au Nigéria à l'Afrobeat de Fela Kuti en plus fou et plus funk, pour enfin faire le tour du monde.

 

Le High Life devient alors un courant culturel, une attitude décomplexée, l'affirmation d'une identité moderne africaine qui a soif d'indépendance. Kwamé Nkrumah nationaliste et panafricaniste s'appuiera sur ce mouvement culturel engagé pour permettre au Ghana de devenir le premier pays d'Afrique à proclamer son indépendance en 1957. Il mettra en place en retour les premières bourses d’études pour les créateurs de musique.

 

Le High Life, à travers l'Afrobeat influence aujourd'hui l'Afrowave ou Afrofusion de Wizkid à Burna Boy, il est aujourd’hui un style qui bouscule et offre de nouveaux codes à la pop internationale. Le son d'Afrique est moderne.

 


Vidéo

Galerie photos